16/08/2011

Reflexion

 

 

think-and-pray.jpgRéflexions

Le problème des médias est que le temps de la réflexion n'existe plus, ni pour les journalistes, les éditorialistes, les envoyés spéciaux. Leur travail ressemble à la TV-publicité: une poule, un œuf débouche sur la Migros = consommez!! Un corps nu, une crème amincissante, un centimètre = consommez! Une bouille dégringole, suivi d'une femme, un verre de lait = consommez!

Une espèce de mentalité subtilement débile nous atteint, mais oui. La réflexion n'existe plus.

De même en ce qui concerne l'actualité:

Ainsi les émeutes en Angleterre: splash! Comme la Pub! Londres brûle. Les Hooligans pillent des appareils TV, des objets numériques. On met le feu, Dieu sait comment aux grandes ou petites surfaces, on se défile et ça brûle jusqu'à en sentir le roussi et la fumée chez nous.

C'est dans la tête que cela s'introduit. Mais pas le temps de réfléchir quand D. Cameron visiblement irrité d'avoir ses vacances interrompues vocifèrent comme s'il avait apprit par cœur le langage de G. W. Bush. Sa colère a des échos jusque chez nous!

Normalement les policiers anglais sont proches des civils et ne font pas peur, (sauf dans les rues de Belfast en son temps!) Mais Cameron leur tape sur les doigts et ipso facto fait venir un Bill Bratton le superflic des USA. Ah la sécurité, quelle pub!

Mais le temps passe et les incendies s'éteignent étrangement rapidement, les propriétaires, les victimes, les blessés s'aident entre eux, comme des signes d'humanité.

Quel avenir pour la jeunesse londonienne majoritaire et pauvre? Être soumis et silencieux sous la domination des forces de l'Ordre? La dignité humaine, c'est pour qui? Est-ce cela: Suivre Jésus aujourd'hui dans une Europe qui prétend avoir des valeurs civilisées et chrétiennes?


Plus de publicité, mais un peu de vérité!



Je sais que des centres de jeunes sont ouverts et que des laïcs innombrables, des sœurs, des pasteurs n'hésitent pas à secourir – souvent sans rien dire – comme le Bon Pasteur. Je l'ai vu – à Hackney et je l'ai vu à Ealing – les hooligans ne sont pas des brutes, ni les vieux, ni les vieilles. C'est le système pervers, qui est la cause radicale du desarroi d'une jeunesse marginalisée géographiquement, culturellement, économiquement. Si les jeunes n'ont pas la parole, la leur, en politique y compris, s'ils n'ont pas l'espoir de pouvoir un jour participer au bien commun, alors l'indifférence des "Forces de l'ordre, encore fois, tue! Mais, il est tellement facile d'accuser les "victimes" des systèmes plutôt que celles et ceux qui en profitent.

Mais lisons le point de vue d’un lecteur britannique paru dans The Telegraph:

14 août 2011

Je crois que la criminalité dans nos rues ne peut pas être dissociée de la perte de toute moralité dans les échelons les plus élevés de la société britannique moderne. Ces deux dernières décennies ont vu une baisse terrifiante des normes de moralité traditionnelle des élites britanniques. Nos politiciens actuels trouvent tout à fait normal de mentir, de tricher et de voler. Rappelons que Tony Blair a entraîné le pays dans une guerre en Irak sur le fondement de mensonges et que des soldats britanniques sont morts sur le fondement de ces mensonges. (Cliquer pour lire la suite.)

Au cours des deux dernières décennies est apparue une culture quasi-universelle de l’égoïsme et de la cupidité. Comment s’étonner alors que les enfants de Tottenham aient oublié, en grandissant, qu’ils avaient des droits et des devoirs ? Nos politiciens sont mauvais. Durant des années ils se sont voilés la face et ont essentiellement cherché à s’enrichir. Dois-je rappeler que David Cameron, l’actuel Premier ministre britannique, a des voyous dans sa propre équipe, mais ne semble pas en être gêné ? Quelle différence y a t-il entre un jeune délinquant qui vole des ordinateurs et un député qui détourne de l’argent public pour accaparer des ordinateurs portables pour des amis ? Certes, il y a une différence entre la tricherie par évasion fiscale et des vols de délinquants, mais il est choquant d’entendre des politiciens tricheurs réclamer une action draconienne contre des délinquants qui volent.

Le Premier ministre parle de restaurer la morale pour les délinquants sans s’exprimer d’une manière générale, sans dire que cette morale s’applique aussi aux riches et aux puissants, que lui-même fréquentent. La vérité tragique est que D. Cameron, en dissociant la morale entre le sommet du pouvoir et les pauvres, devient vulnérable et perd toute crédibilité.

Gardons en mémoire que beaucoup de nos jeunes ne connaissent rien aux règles élémentaires de la civilité. La culture de la cupidité telle qu’on nous la sert à la télévision depuis des années explique les tristes scènes que nous vivons en Angleterre. Cette culture de la cupidité sévit aussi dans les conseils d’administration de nos sociétés, dans la police, dans les structures de notre monde politique. Ce n’est pas seulement à la jeunesse qu’il faut inculquer la morale, mais c’est l’Angleterre qui a besoin d’une réforme morale. (Source : The Telegraph) http://liesidotorg.wordpress.com/2011/08/14/emeutes-en-an...

Disons aussi que

L’église anglicane d’Angleterre a ouvert les portes de ses églises pour venir en aide aux victimes des  violences qui sévissent à Tottenham depuis le 6 août, en nettoyant  les débris, assistant les victimes et en offrant un lieu calme pour la prière et le recueillement.

http://www.radiovm.com/Nouvelles/Details.aspx?/=A&n=28189


23:23 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tottenham | |  Facebook | | | |