02/11/2009

AU COEUR DE L'ACTUALITE (7)

 

AU COEUR DE L'ACTUALITE (7)

 

affiche-image Journée du bien commun, 14 sept 2008.jpgVoici donc la suite et fin de la réflexion du théologien Albert Nolan. J'ajouterai le texte entier qui peut être photocopié et plus facile à partager si on le souhaite. Personnellement j'essaie de trouver des indices d'espoir dans ce qui se passe en nous, chez nous, et partout dans le monde. Je remercie Albert pour son courage et son amour des gens et de la vie. A ceux/celles qui essaient de lire mes notes, je dis merci.

 

L'espoir en des temps de désespoir

(Albert Nolan) (suite et fin)

Était-ce peut être une faute heureuse, une grâce déguisée ?

L’appel au changement de Barack Obama

aurait-il recueilli une réponse aussi unanime

en Amérique et ailleurs si son prédécesseur

George Bush n’avait fait preuve d’une

stupidité à faire trembler.

Mais plus que tout, je me demande si la

période de désespoir actuelle n’est pas

voulue par Dieu pour nous défier afin que

nous prenions Dieu plus au sérieux comme

la seule source d’espoir au monde.

Dieu nous mène-t-il sur un chemin tortueux

pour atteindre son but comme l’écrivait

St. Augustin ?

Je ne suggère pas que le doigt de Dieu

n’émerge qu’en de tels changements paradoxaux.

Si nous continuons de chercher

dans le noir avec une confiance absolue en

Dieu, qui sait ce qui pourrait apparaître. Nous

pourrions voir de petits grains de moutarde

germer au sein de grands arbres.

Cependant, ce qui compte à long terme,

ce n’est pas seulement que nous soyons

pleins d’espoir mais que nous agissions avec

espoir, que nous fassions ce que nous pouvons

avec confiance et espoir. Ce qui serait

tragique aujourd’hui, c’est que nous renoncions

à l’espoir et que nous arrêtions d’essayer

de travailler pour un monde meilleur

ou que nous continuions à travailler sans

espoir.

Peut-être que la meilleure contribution

que puisse apporter un Chrétien en cette

période de désespoir est de continuer, parce

qu’il a la foi, à agir avec espoir, et de ce fait,

d’encourager ceux qui ont perdu espoir. La

meilleure contribution qu’un théologien

puisse faire aujourd’hui serait d’aider les

personnes à apprécier plus profondément

Dieu et son oeuvre dans le monde.

Fr. Albert Nolan OP ORIGINAL : ANGLAIS

(traduction par les Dominicains)

 

21:42 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nolan | |  Facebook | | | |