16/11/2009

Journée mondiale de l’alimentation 2009

 

Pain.jpgLe 16 novembre 2009 à Rome

C’est une commémoration mais c’est surtout une réalité. Grâce à la BBC j'ai pu suivre quelques péripéties de cette assemblée à Rome (Live), les participants n’étaient pas les dirigeant du G8. En fait, j’ai cru y apercevoir, Mugabe, Khadafi, Berlusconi, Benoît 16 ... Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, et Jacques Diouf ,directeur général de la FAO,  avait fait « la grève de la faim de vingt-quatre heures » en route vers Rome. En tant que symbole et c'était bien.

Les absents, eux, étaient, bien sûr, les premiers concernés: les affamés. Ceux et celles nés pour jeûner à mort ! (“Born to Hunger Born ” par Arthur Hopcraft, 1968)

A Rome, on a discuté d’eux en tant que nombres, que pourcentages, que problèmes quoi !

Qu’ont-il à dire, ces surplus people dont on se préoccupe quand même ? Et c’est bien. Leur parole serait un cri. Quel cri ? Qui était leur délégué authentique? Auront échos de ce qu'on projette à leur sujet? Comment savoir?

Je me permets de citer le Monde : « Sous l'effet de la crise économique, la barre du milliard de personnes souffrant de sous-alimentation a été franchie en 2009. Les causes structurelles de la crise alimentaire de 2008 – une brutale hausse des prix liée à des facteurs conjoncturels puis accélérée par la spéculation – restent en place.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/11/16/toutes-les-conditions-pour-une-nouvelle-crise-alimentaire-sont-reunies_1267515_3244.html#ens_id=1267001

http://www.un.org/depts/dhl/dhlf/food/index.html

http://fr.euronews.net/tag/alimentation/

Le sommet de la FAO s’engage à éradiquer la faim… 16/11 18:03 CET

 

Un commentaire pris au hasard des sites Internet :

« Faire retourner en Afrique tous les avoirs détournés par les politiciens verreux au détriment de leurs peuples et surtout de ne plus leur vendre d'armes... »

Oui, les fabriques de tanks, de chars d’assauts, de bombes, y compris celles qui sont en Suisse, peuvent et doivent se transformer en fabriques de charrues, de semeuses, faucheuses, chargeuses, en moulins et en faiseurs de pain et peut-être prendre le chemin des pays qui ont faim, y compris l'Afrique. Sans oublier les paysans de chez nous.

Encore une citation:

« L’objectif de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde est loin d‘être atteint. Elles sont plus d’un milliard actuellement. Face à Numériser0001.jpgl’urgence, la FAO appelle la planète à augmenter sa production agricole de 70% d’ici à 2050, afin de pouvoir nourrir plus de 9 milliards d’habitants. … Il faudrait pour cela un investissement de près de 30 milliards d’euros par an contre seulement 5 actuellement. La partie est loin d‘être gagnée. Dans le projet de déclaration finale du sommet de la FAO, aucune somme nécessaire au développement de l’agriculture n’apparaît. »

http://fr.euronews.net/2009/11/16/le-sommet-de-la-fao-s-engage-a-eradiquer-la-faim-sans-donner-de-date/

So help us God!

22:29 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : alimentation | |  Facebook | | | |