06/01/2012

Compatibilité entre Islam et Démocratie?

 

Je suis toujours étonnée, irritée lorsque les médias rapportent les événements du monde arabe avec le regard purement occidental (et souvent occidental chrétien). Des experts nés qui en Égypte, qui en Tunisie, qui en Libye  sont appelés, et c’est juste, pour éclairer, voire analyser les événements. Quelques envoyés spéciaux tentent de donner la parole aux gens du pays. On reste sur sa faim car l’actualité ne saurait s’attarder sur les causes, la complexité des multiples éléments qui ont permis le déclenchement de ce « printemps arabe ».

Aujourd’hui, j’ai écouté France culture (à écouter en se donnant le temps !)

 

« Compatibilité entre islam et démocratie. Une autre réflexion proposée par Olivier Roy, le grand spécialiste de l’islam, qui avait marqué le débat il y a 20 ans en annonçant l’échec de l’islam politique, persiste et signe en posant cette question : Et si les printemps arabes nous avaient fait entrer dans l’ère du post-islamisme ? Autrement dit, le retour de l’islam n’annoncerait ni la charia ni le retour des femmes à la maison… mais plutôt une sorte d’affirmation culturelle…

Une réflexion sur la nature de l’islam, donc, que nous ne manquerons pas de confronter aux multiples actualités du moment… »

J’ai écouté, pris des notes et réécouté plusieurs fois, la vidéo et la radio et je suis fascinée par cette lumière enfin articulée même lorsque Olivier Roy, par trois ou quatre fois fait le lien entre les normes des Islamistes Salafistes d’extrême droite, la tendance de plus en plus conservatrice du Vatican et des chrétiens d’Occident et la Droite ultra religieuse des USA.

Puis, évoquant la crainte de voir les Frères musulmans au pouvoir qui taraude les occidentaux, Olivier Roy dit : « les Frères musulmans devront être clairs et réaliser que les normes religieuses au sens stricte du terme font place à des valeurs communes aux non-croyants… »

Voici Olivier Roy :

 

 

Voici Olivier Roy :    

22:48 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : roy | |  Facebook | | | |

22/09/2009

INVITATION

 

Luce de Gruyère vous invite

 

1026454.jpg

 

« La femme est le rayon de la lumière divine »

Djalal Al-din Rümi

 

Hier soir, j'ai découvert la beauté d'une Gruyère profondément humaine et de Gruyériens trop peu connus.

C'était à « Espace Gruyère » qu'était présentée la légende musico-théâtrale de Lucien Margot, « La belle Luce ». Cette bergère m'a émerveillée, sa beauté-nature, son sourire, et sa voix des montagnes était comme l'écho de l'âme féminine de ce beau pays de verdure, d'armaillis, de savants, de poètes, de musiciens. Une force d'âme profonde, généreusement honnête, impulsive, modeste et parfois timide et empruntée face aux inconnus et à l'inconnu.

 

Environ 2000 spectateurs remplissaient cette grande halle bondée bien avant le début du spectacle. Tous semblaient se connaître, se reconnaître, les handicapés, les ouvriers, les femmes et les hommes en costumes du pays, les « autorités » politiques et civiles assises parmi les autres. C'est familier, c'est bon enfant, revigorant.

Il faut voir ce spectacle et devenir acteurs avec les 250 actrices et acteurs qui entourent Luce, la soldanelle ailée qui chante son pays, ses moutons, son chalet, et Jean son Amour!

La légende s'est transmise oralement et ce n'est qu'en 1923 que l'œuvre est créée, mise sur papier, mise en scène par. La musique a « des pulsations contemporaines et le nouveau texte dû à Pierre Gremaud est plus adapté aux sensibilités actuelles et aux conditions festives de l'exécution à Bulle. »

 

L'intrigue est simple: la bergère Luce est la plus belle femme du pays/comté. Le comte Michel aime Luce et Luce finit par se laisser charmer. Il y a la nuit enflammée, scintillante, frémissante! Michel promet à Luce qu'elle sera comtesse! C'est sans compter avec le père de Michel, Jean qui ne peut accepter dans la lignée familiale une roturière et insiste pour que Michel épouse Blanche de Bresse. Lucie s'en retourne à ses moutons en chantant:

« Tache de sang

Miroir sans tain

Je m'engloutis!

Soleil éteint

Lune assombrie

J'ai le cœur en hiver »

Michel s'exile en France, et, dans une première version, retrouve Lucie qui est devenue l'Abbesse d'un monastère et lui présente Sœur Micheline qui, elle, est leur fille et voit, pour la première fois, Michel son père! Puis tout se termine par un acte de réconciliation et de pardon, et on n'en sait pas plus.

Alors que, dans la deuxième version, que j'ai donc vue hier soir, l'âme de la ravissante Luce apparaît, "corps nu" sur un écran. Un flash et Luce traverse la rivière du temps, et, du haut d'une tour, dans sa longue robe bleue-gentiane, annonce la venue de leur fils:

l'Armailli, l'enfant de leur nuit d'Amour.

Avec l'Armailli, le comté disparaît et la Gruyère apparaît comme elle est aujourd'hui. Accueillante quand on la connaît.

« L'espérance est pour nous la sève de la vie

Le muscle de l'effort et la source bénie

Du courage vaillant

Elle est à la fois créatrice et lumière

Et sa clarté luira même à l'heure dernière

Sur nos cœurs d'enfants »

(Paroles et musique de Lucien Margot)

http://www.lagruyere.ch/fr/le-journal/les-editions/2008/20081129/costumes-et-coutumes.html

On trouve tous les renseignements pour ne pas manquer une rencontre avec « Luce de Gruyère et son histoire » sur le site www.lucedegruyere.ch

 

Voir également l'Hebdo: http://www.hebdo.ch/web/culture/index.asp?search=true&...

 

09:37 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : luce | |  Facebook | | | |

31/03/2009

VINCENT VAN GOGH

 

van_Gogh_self_portrait.jpg

Vincent Van Gogh, le grand artiste est né le 30 mars 1853. Il a dit: « aimer Dieu c'est aimer les choses, aimer les choses » Il aimait Dieu qu'il voyait partout. De l'abîme de ses désespoirs, émergeaient ses oeuvres! Il a eu faim et était marginalisé par ses parents. Mais son frère lui fut fidèle et nous trouvons la pensée de Van Gogh dans les nombreuses lettres écrites à son frère.

Au mur de ma chambre, à côté de Jésus au désert, se trouve la mer à Saintes-Maries. Une mer agitée et des barques à voile qui voguent vers l'horizon pour être unies à ce ciel qui semble être l'envers de la terre et de la mer! Cela m'apaise.

 

f_0415.jpg

Je remercie Dieu pour tous les artistes connus et non connus, des prophètes pas toujours appréciés dans leur pays, comme Jésus, jusqu'après leur mort. On chante ensuite des louanges à leurs travaux en oubliant, est-ce possible, les créateurs qui ont enfanté ces oeuvres dans la souffrance!

 

08:34 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vincent van gogh | |  Facebook | | | |

30/03/2009

VINCENT VAN GOGH


Lire la suite

23:47 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : van gogh | |  Facebook | | | |