02/05/2016

L'amour n'a pas besoin de preuve

8299132845_683b13c44a_z.jpg

         

Les Pharisiens arrivèrent et commencèrent à discuter avec Jésus pour lui tendre un piège. Ils lui demandèrent de montrer par un signe du ciel qu’il venait de  Dieu. Jésus soupira profondément et dit : „Pourquoi cette génération réclame-t-elle un signe ? Amen. Je vous le déclare: Aucun signe ne leur sera donné !“ Puis il les quitta, remonta dans la barque et parti vers l’autre côté du lac. (Selon Marc 8,11-13)

 

Lorsque, dans une relation amoureuse, le partenaire exige de sa partenaire une preuve d’amour ou un signe fort prouvant ses sentiments, sans doute que l’amour est sur le déclin. Pourquoi ? Quand on exige de sa partenaire une preuve d’amour, on la met sous pression, et c’est tout sauf aimer. La partenaire ne sait alors plus comment réagir. Car tous les mots qu’elle pourra trouver pour se justifier, son partenaire n’en croira rien, ils seront inutiles.

 

Dans notre récit, Jésus ne peut également rien faire. Il peut produire autant de miracles qu’il veut, et aussi importants qu’ils soient, les gens ne le croient pas, ils n’ont pas confiance en lui, ils ne  se laissent pas impressionner. Ils pensent : ‚Il fait commerce avec le diable’. Ce n’est pas pour punir les gens de leur incrédulité que Jésus ne répond pas à leurs exigences. Jésus ne veut  pas être un magicien, il veut tout simplement aimer. C’est tout autre chose. S’il aime, il ne veut et ne peut mettre aucune pression; car là où l’on exerce une pression, l’amour ne peut prospérer. Et c’est valable réciproquement.

 

Nous ne voulons pas mettre Dieu sous pression en lui réclamant des miracles, ce n’est pas ça l’amour. En retour, Dieu ne nous met jamais sous pression non plus. Comme nous, il sait que l’amour n’est possible que dans la liberté.

 

Hermann-Josef Venetz

Traduction Christiane Gaeumann

15:28 Publié dans théologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.