08/10/2014

Des requérants logés à l'abbaye d'Einsiedeln

 

MinoMuralSaoFelix.jpg

Thérèse de Lisieux a dit : « Dans le cœur de l’Église, je serai l’amour. » 

 La petite Thérèse ne faisait pas partie des cadres, et ses supérieures – ses cadres – ont trop souvent fait souffrir celles qui étaient, comme Thérèse, à l’intérieur de « ce saint cadre »! Ceci dit en passant!

 On a parfois l’impression que l’Église hiérarchique fonctionne dans un cadre  assez confortable.

 Mais nous sommes sur le chemin de la conversion !

 Le pape François met les choses sens dessus-dessous en donnant l’exemple : il habite la Maison Saint Marthe, il prend ses repas en communauté, autant que faire se peut, il simplifie. Malheureusement, la curie – pas mal de cardinaux, ecclésiastiques et autres – persistent à occuper les Palais pontificaux même s’ils se sentent mal à l’aise. Qui suis-je pour les juger ? N’empêche que l’habitat influe sur ta manière d’être, d’agir, de réfléchir. Et que nous avons un long chemin de conversion à parcourir pour vivre « selon la Bonne Nouvelle » de Jésus !

 Mais il y a des exemples encourageants :

 Des requérants logés à l'abbaye d'Einsiedeln

 Le monastère va accueillir une trentaine de requérants d'asile ces trois prochains mois.

 « L'abbaye d'Einsiedeln donne suite à une demande des autorités schwyzoise. Ses nouveaux hôtes seront essentiellement de jeunes réfugiés érythréens. Ils resteront jusqu'à la fin de l'année.

 Les requérants d'asile seront logés dans un bâtiment que la communauté bénédictine destine d'habitude aux pèlerins et aux classes en visite, indique vendredi à l'ats le Père Lorenz Moser.

 L'abbé confirme une information révélée par le titre local «Einsiedler Anzeiger». L'abbaye avait déjà accueilli quelques requérants d'asile dans le passé mais jamais en groupe. »

 Les autorités cantonales schwyzoise avaient sollicités  les Bénédictins qui ont spontanément collaboré.

 Il est beau et encourageant: l’exemple de la société laïque qui invite la société religieuse et ecclésiastique de faire ce qui est sa raison d’être : l’accueil.  

Merci de l'invitation.

15:36 Publié dans Résistance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.