22/07/2014

Nous n'avons pas le droit

 

 

140718-ipsc.jpg

Nous n’avons pas le droit de nous taire face au massacre des petites gens de Gaza, de Palestine, de partout dans le monde.

 Stop le massacre des Petites gens de Gaza, Si nous ne crions pas, les pierre de la Terre Sainte se mettront à crier : à a Gaza. Mais qu’y a-t-il là derrière ?

 Le pouvoir, l’avoir, les armes …  qui fabrique les armes et qui tient le pouvoir et qui TUE ?

 Se taire et prier, non : agir en tant que prière, oui, mais pas demain. C’est déjà bien trop tard.

 Prier ensemble alors que tout est fait pour construire de murs, des frontières, pour les garder, pour protéger les uns, on tue les autres. Non !!!  Renverser les « trônes et les dominations », Marie enceinte de Jésus, chantait ce cantique révolutionnaire… quelle fut la vie de son fils !

 Nous qui chantons le Magnificat, quel est notre présent et quel est notre avenir. Stop au chant du Magnificat hypocrite lorsque nous restons assis sur des coussins rembourés dans une Église sécurisée.

Combien de temps laisserons faire les tueurs à Gaza ?

 Combien de temps encore laisserons nous geindre sur Jésus sur la croix ?Nous n'avons pas le droit de nous complaire dans la mortelle indifférence... moi d'abord mais pas seulement!

 

15:12 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

« Si j’étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal, nous avons pris leur pays. C’est vrai que Dieu nous l’a promis, mais en quoi cela les concerne ? Notre dieu n’est pas le leur. Il y a eu l’antisémitisme, les nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce de leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose : nous avons volé leur pays. Pourquoi devraient-ils l’accepter ? »

David Ben Gurion, le premier ministre israélien, cité par Nahum Goldman dans le paradoxe jouif, p. 121.

Écrit par : francis | 22/07/2014

Les commentaires sont fermés.