21/03/2014

Malade de la Peur?

Expulsion des ETRANGERS CRIMINELS

233x155xdemantelement-35841230.jpg.pagespeed.ic.bqASsQctcH.jpg

  www.swissinfo.ch

Cette expression fréquente et quasiment banale lue dans les journaux, entendue à la Radio, à la Télévision tombent dans des oreilles non critiques et polluent le cœur et le cerveau de nos concitoyens : Étrangers criminels (presqu'avec un trait d'union entre les deux) devient une image au fond de notre regard, une personne (souvent à la peau sombre), un coup de sonnette ou un bruit suspect, une personne rencontrée en chemin.

 On devient malade de la PEUR.

 Immigration de MASSE

 Expression qui revient en boucle dans les médias et souille mortellement notre psyché et notre inconscient. L’image : on voit un déferlement de gens (étrangers) envahir notre pays, notre territoire, notre maison, notre lit, davantage encore : puisque ces immigrants de MASSE ont faim et soif, on voit notre huche à pain et nos  coffres forts vides …

 On devient malade de la PEUR. Malades imaginaires potentiels ? Oh !non. Attention à la pandémie de la peur ! Certains y travaillent et je n'ai pas besoin de les nommer.

 Rien de plus « préventif » qu’une bonne campagne, habilement et minutieusement préparée en étudiant quasi scientifiquement les points faibles des citoyens qui goberont le poison comme un vaccin ou un préservatif infaillible ! On veut des Lois, davantage de lois. « On », c’est qui ! Celles et ceux qui sont déjà affaiblis par des systèmes de sécurité de la naissance à la mort… qu’importe que nous devenions une génération d’esclaves volontaires du dieu de la sécurité.

 On ne lésine pas sur les moyens d’une campagne efficace : des flyers, des affiches grossières, des slogans frappants, des rencontres de personne à personne, on ne lésine pas sur les mensonges les plus habiles et qui ont même parfois des semblants de vérité. A s'y méprendre. Ici aussi pas besoin d'exemples précis.

  Et puis, ce qui est pire : Un regard dépourvu de critique, ou, si critique il y a, c’est une critique « professionnelle » avec des mots choisis, ou c’est un avertissement – prudent des Eglises – ou encore, de temps en temps des dénonciations d' Amnesty international, de Human Right Watch, du Comité contre l’esclavage moderne, lde a Cimade ou de l’Humanité passe par l’autre…

 Rarement des actes prophétiques. Davantage individuels et discrets que collectifs et publiques.

  Comment développer le sens critique dans l'éducation ? Mais la jeunesse, je crois, prend conscience, que chacun a le droit de vivre et de s’épanouir hors cage, et avec la liberté de prendre des risques non seulement dans des sports extrêmes, mais en pratiquant le plus digne des sports : lutter ensemble afin de construire une société où le plus grand bien est le droit fondamentale de chaque citoyen. Et cela passe par le partage...

 Ainsi nous aurons d'autres choses à faire, plus constructives que des lois qui déshonorent notre pays et ses habitants. Le fait que d'autres pays en font autant, ou qu'ils le feront dans un proche avenir... car on « ne peut accueillir toute la misère du monde » et la « barque helvétique est pleine »... et cela se discute, mais est-ce que cela nous absout ?

 Qu’est-ce que dirait le prophète ? Michée 6 :8 par exemple

 « On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l'Eternel demande de toi, C'est que tu pratiques la justice, Que tu aimes tendrement et que tu marches humblement avec ton Dieu. »

 Et finalement, Jésus parle aussi aux membres du PS, PDC, Libéraux Radicaux, UDC . Jésus tient parole je crois, et, à l'heure de notre basculade dans le hors espace-temps, la Parole tenue est :

  « J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger et vous m'avez recueilli'». - Evangile selon saint Matthieu, chap. 25, v. 34-35

 Alors les expressions :

 « Immigration de MASSE 


Expulsion des ÉTRANGERS CRIMINELS » seront nos propres critères de discernement.

 

21:39 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Pourquoi est ce que vous n'arrivez pas a faire la différence entre criminel-étranger et étranger tout court ? Vous ne seriez pas des fois un peu raciste sans le savoir ?

Écrit par : Eastwood | 22/03/2014

Sœur Claire Marie.La peur est un nouveau jeu se société! ceux ayant compris tous les avantages y compris les jeux de mots s'en donnent à cœur joie.
Dans le temps nous avions un jeu qui consistait à écrire un mot qu'il fallait passer au suivant et quand les trente élèves avaient fini d'écrire chacun à leur tour cela donnait un texte qui portait à rire tout le monde tellement c'était farfelu
Criminels ,Crimée on peut s'amuser longtemps et pour finir on aura le cri primal qui aide à se libérer de toutes peurs ou tensions
Beaucoup d'infos sont inventées dans le but très souvent de voler le temps et la patience aux internautes les plus mordus
Car ceux ayant vraiment connu la peur ,eux ne font que survoler le numérique ne s'y attardant pas car le monde extérieur continue lui de tourner
très bonne journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 22/03/2014

On dit que l'on est malade ou fou de peur!

Peurs une fois pour toutes infondées?


Taux de détenus étrangers dans les prisons?

Vendeurs de drogues, citoyens suisses pour la plupart?

Regroupement de jeunes qui se battent, écoles?

Liste évidemment lacunaire: ces plus que modestes questions sont-elles signe de racisme?

Si la réponse, en moyenne, est positive, je serai franchement alarmée car ces questions sont parfaitement impartiales.

Écrit par : Solange | 23/03/2014

Les commentaires sont fermés.