23/01/2014

ma prière du soir

images.jpg

J'avais mon billet prêt : et il suffit d'un click maladroit pour que tout fut supprimé puisque rien n'avait été enregistré ni sauvegardé. C'était une simple réflexion sur la rencontre Genève II, sur le World économic Forum à Davos et sur la poudrière latente à Kiev...

 Mais je m'étais arrêtée aux enfants syriens victimes de la guerre, réfugies à l'extérieur et à l'intérieur de leur pays natal.

 L'UNICEF offre des témoignages en vidéos, qu'on peut trouver soi-même sur internet et ma seule possibilité de montrer ma solidarité est de me tourner vers l'Amour compatissant : Dieu, Allah, qu'importe le nom, et je sais que ces victimes innocentes des pouvoirs  et de leurs systèmes de mort, ces enfants seront un jour les juges muets des bourreaux.

 Je prie que les parlementaires qui se rencontrent à Genève brûlent de la mémoire vive et de la présence ensanglantée des petits, des pauvres, des victimes que, eux, les « présidents sous haute protection » disent représenter ! Qu'ils se mettent à genoux avant de commencer les délibérations et demandent pardon aux petits et aux peuples !

 Avec ceux à Genève, il y a ceux à Kiev : un peuple courageux qui a le courage de déclarer son désir de se rapprocher de l'Europe et de sa communauté, en dépit des manipulations des autorités par un proxy nommé Poutine ! Un peu comme en Syrie avant 2011, les Ukrainiens descendent dans les rues, avec endurance et détermination et que le « pouvoir par proxy ou pas » veut absolument faire taire, quitte à claironner le contraire ! Va-t-on vers une autre Syrie encore ?

 Enfin notre Dieu de Justice fait homme en Jésus contemple notre monde, de Genève au Soudan au Centre Afrique et jette un coup d’œil à Davos ! Le dieu mammon est bien au centre des préoccupations et les gens aussi, dit-on. François, pape, a bien envoyé une lettre disant à ces experts que l'argent est là pour servir et non pour être servi .

Je prie que nous, Suisses, désireux de bien accueillir ces personnages importants , de bien les protéger, soyons aussi désireux d'accueillir un jour ou l'autre les victimes de ces mêmes pays comme des frères en humanité !

PR29.jpgHélas, un vœux pieux: même si je digresse un peu, quand j'écoutais hier soir Infrarouge et les hoquets en cascade de Mr. Oscar Freysinger. L'UDC vraiment panique à la pensée d'un étranger lui tendant la main. La tendance nationaliste rampante, s'intensifiant à mesure que la marche du monde nous rassemble les uns des autres, est un signe des temps qu'il est grand temps d'analyser !

22:06 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.