15/04/2013

Inacceptable réalité!

Ce matin, un mail de Independant catholic news : « Les chrétiens, en Syrie, doivent fuir ou mourir ». C’est l’appel de Samir Nassar, évêque, la mort est partout, 223 hôpitaux fermés, malnutrition, blessés, un peu dévasté, chrétiens et musulmans, des enfants, des milliers d’enfants qui n’ont jamais demandé à naître encore moins à souffrir, mourir ! L’église locale, selon Samir Nassar « est un mur de larmes », ils veulent fuir, ils le doivent, mais où et comment ? « Ils ressentent aujourd'hui de l'angoisse devant l'indifférence et le silence de la communauté internationale face à leur triste et long calvaire », relate l'archevêque. « Nous sommes abandonnés, condamnés à la mort sans pouvoir fuir. Les consulats sont fermés depuis un an et demi ». « Notre terre : un champ de bataille où tout est manipulation, mensonge, hypocrisie ». Nassar de gémir : « La terre biblique se vide de ses derniers chrétiens ». Source: Fides

 

Paolo_Dall'Oglio.jpgC’est un peu comme l’écho du témoignage du Jésuite Paolo Dall’Oglio, invité de Manuela Salvi – émission Haute Fréquence du dimanche 14 avril 2013, mais écoutons : ...

 Ce qui me frappe, c’est « Laisser ce peuple à son sort, c’est la trahison… la trahison « de nous tous », car ne rien faire, ne rien dire, c’est être complice des bourreaux. Et qui veut être complice du mal, ni vous, ni moi… Alors nous devons au moins témoigner et parler en plus de prier ! Pour « renverser les potentats de leurs trônes, élever les humbles » (Magnificat de Marie) en Syrie et espérer, avec le Père Paolo Dall’Oglio d’une Syrie réconciliée entre la méditerranée chrétienne et musulmane.

Qu’est-ce qui retient l’ONU, les pays occidentaux de s’engager, n’est-ce pas la peur de l’Islam ? Les médias occidentaux nourrissent, en majorité et insidieusement ou non, cette peur ; à quelle fin ?

 Est-ce que la démarche d’une réconciliation est possible entre des gens, des groupes, des nations et des cultures qui ont peur les unes des autres ?

5480474.jpg

L’Histoire montre qu’il y a des raisons d’avoir peur ! Même nos propres expériences interpersonnelles engendrent la prudence sinon la peur les uns envers les autres ! Raison de plus lorsqu’il s’agit de relations économiques et politiques ! Alors, c’est la course aux armes, aux stratégies, aux diplomaties hypocrites, aux tergiversations sans fin, alors que la terre est rouge du sang des innocents. Des milliers d’enfants comme le dit Paolo Dall’Oglio, qui peut témoigner, car il a vu, et surtout, il est solidaire ! Où trouver et où prier Jésus dans notre actualité syrienne ?

21:34 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonsoir chère Claire-Marie. L'intervention divine c'est chacun et chacune d'entre nous qui osons témoigner devant la mort. Avancer dans la nuit syrienne avec la conviction que le sacrifice ne sera pas vain. Il faut des femmes et des hommes qui au courage partent sans les armes défendre la liberté. Il est impossible de rester insensible si l'on croit à l'idéal démocratique. Il est impossible de ne rien faire si rien ne bouge dans le sens d'une fin à la catastrophe. Assad sème la confusion et la division. Son seul espoir de durer c'est d'y réussir en semant cette terreur et cette division.

Plus le temps passe, plus la réalité syrienne affole et nous met en alarme et en larmes. Il faudra partir un jour, je le sais, je le sens. C'est pour très bientôt.

Écrit par : pachakmac | 15/04/2013

Les commentaires sont fermés.