18/09/2012

Tabou: l’argent ?

 Dans ce pays, un pasteur peut prêcher sur pratiquement tout, mais il doit s’abstenir de prêcher sur l’argent francais-et-argent.jpget la richesse car ce sujet pourrait déstabiliser les fidèles.

 Certes je peux dire, d’une manière générale : »L’argent ne fait pas le bonheur » et je peux aussi ajouter : « La Suisse est un pays les plus riches.»  

 Mais si l’on demande à quelqu’un s’il est riche, il considère cette question comme scandaleuse, justement parce que cela ne regarde personne. Et cherchant à déjouer la question, il dit : « Moi, riche ? Simplement parce j’ai un bon salaire, une pension décente et que je peux me payer quelques extra ? Je connais des gens qui gagnent le double de ce que je gagne et qui conduisent une voiture beaucoup plus chère que la mienne et qui, en outre, possèdent une villa sur la Côte d’Azur. »

 Et je me dis que s’il y a des riches dans notre soit disant riche Suisse, on peut les compter sur les doigts d’une main et ceux-ci, sans exception, portent - comme ils disent  - une énorme responsabilité…

 Personne ne veut être riche et personne ne veut parler d’argent. C’est vrai qu’on n’est pas obligé de le faire. Il suffit que nous partagions le peu que nous possédons, avec celles et ceux qui, chez nous, n’arrivent jamais à joindre les deux bouts à la fin de chaque mois,  et  au-delà de nos frontières, de partager avec celles et ceux, qui jour après jour, voient leurs enfants mourir de faim.

En plus, nous pourrions ainsi améliorer notre qualité de vie.

 Hermann-Josef Venetz

 Traduction : Claire-Marie Jeannotat

  Avec l’aimable permission de l’auteur

 

16:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Que c'est touchant ce billet sur l'argent, le vilain argent qu'on ne partage pas assez malgré des niveaux d'impôts élevés.

Et si on parlait du tabou des races, des invasions de population et de religions anti-liberté d'expression-films-caricatures qui pénètrent le monde européen avec l'approbation et le sourire béat de la caste des religieux/ses chrétiens/chrétiennes qui s'émerveillent de tant de nouvelles couleurs sans voir les dangers qui guettent notre civilisation?

Écrit par : La censure règne en Suise | 19/09/2012

Les commentaires sont fermés.