11/08/2012

Mammon ou Dieu

Mammon, notre Dieu

Le krach obligataire apre768;s la crise financie768;re.jpgDepuis le siècle dernier, de nombreux théologiens ont essayé d’approfondir leur réflexion sur Dieu. Il en résulte une prise de conscience nouvelle de ce qui nous préoccupe absolument.

Si nous nous posons la question : quelle est aujourd’hui notre plus grand tourment ? Nous nous tournons vers les médias, la Radio, la Télévision, Internet que nous écoutons, regardons, consultons X fois par jour, nous savons alors ce qui nous concerne absolument, ce qui nous agite et nous tient hors d’haleine … c’est Dieu : c’est-à-dire les Cours de Bourse, les milliards disparus, les billions indispensables au sauvetage et au renforcement des Places financières.

Le comportement des marchés libres, la main invisible du Dieu Mammon, nous choque : car c’est un comportement imprévisible, incompréhensible, mais nous devrions cependant admettre que chaque Dieu est imprédictible, que chaque religion à ses mystères sacrés et ses victimes correspondantes !

Par conséquent, il faut être prêt à tout donner pour Dieu, y compris ce qui paraît indispensable à notre survie : les acquis sociaux, la protection du climat, l’aide mondiale aux affamés et le développement des peuples … toutes ces choses ne sont certainement pas prioritaires aux yeux du Dieu Mammon. Cherchez d’abord le bon fonctionnement de la place financière et tout le reste vous sera donné par surcroît !

Il est possible que, ces derniers temps, ce type de foi traverse une crise mais cela aussi fait partie intégrante de la foi et de chaque religion. Mais le monde a toujours découvert, à travers les crises antérieures, et il en sera de même pour celle que nous traversons, qu’il suffit de laisser la main libre à Mammon et de se laisser guider inconditionnellement par cette main.

Il est temps, peut-être, de nous mettre à réfléchir sérieusement sur DIEU.

Hermann-Josef Venetz

Traduction: Claire-Marie Jeannotat

Avec l'aimable permission de l'auteur

15:35 Publié dans théologie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : argent | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.