24/03/2012

Ephphata

 

 

Ephphata
(Marc 7,31-37)



destin.jpg

Destin




Alors il leva les yeux au ciel, poussa un soupir et dit: Ephphata (ce qui signifie: ouvre-toi).  Aussitôt les oreilles de cet homme s'ouvrirent, sa langue se délia et il se mit à parler correctement.


Encore un miracle ? On ne les compte pas! Chaque miracle nous fait voir un monde en soi.
Le mutisme n’était pas, et n'est pas seulement une infirmité physique. Le mutisme a différentes causes. La souffrance peut rendre muet. Des mesquineries infligées à quelqu’un peuvent lui clouer la langue au palet.

A l'époque de Jésus, la Palestine étant occupée par les Romains, il y régnait le mutisme des opprimés.

Il y a des gens qui sont plus fortunées que d’autres et il y a des gens qui ont une plus grande influence que d’autres.  

Il y a aussi des gens qui ont la parole plus facile et qui, par conséquent, parlent davantage que les autres. Celui qui a la parole a aussi le pouvoir. Parallèlement il y a des personnes qui, non seulement sont pauvres, sans influence et sans renom, ils n’ont aussi rien à dire ! Ils sont sans parole ! Les richesses et les langues sont injustement distribuées !  Si Jésus s’oppose au mutisme, il s’oppose aussi à la souffrance et à l’iniquité.

Pourtant Jésus ne prescrit pas aux gens ce qu’ils ont à dire. Mais, comme il est écrit : il les libère des chaînes de leur mutisme. Il leur rend le Droit à la parole, à la vraie parole. Il permet à chacun et à chacune de parler sa propre langue.

Hermann-Joseph Venetz
Traduction : Claire-Marie
Avec l’aimable permission de l’auteur



14:39 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.