07/02/2012

Les Indignés

 

 

La Tribune de Genève et les indignés

·    Drame : Un homme est mort

· Bastions: Les Indignés de Genève lèvent le camp

· Contestation : «Ça continue de déféquer dans les bosquets! » (Adrien Genecand)

· Contestation Les indignés profitent de la clémence de Rémy Pagani « Les exigences de la Ville sont respectées. «Il y avait trois conditions: qu’ils se regroupent autour de la statue, que le camp ne ressemble pas à un bidonville et qu’ils aient des buts collectifs

Ce mouvement révèle le malaise ressenti par la majorité des humaines à travers le monde. La preuve, le mouvement se répand à travers la planète  parce qu’il fuse du vécu de ce que nous avons tous en commun : « Ce que nous avons tous en commun, c'est que nous sommes les 99 % qui ne tolèrent plus l'avidité et la corruption des 1 % restants.»

Que celles qui en ont encore l’énergie et le sens de la vie s’indignent, comme l’ont fait les prophètes, comme l’a fait Jésus-Christ. Sommes-nous en manque d’un peu d’audace pour nous exposer en petits groupes face aux forces de l’ordre et à la risée d’une minorité qui secrètement, pense que nous avons raison ?

La droite politique (la gauche et le centre, idem) prônent des valeurs chrétiennes. Lesquelles ? La dignité de l’homme, aussi de celui qui meurt abandonné de tous ? On dira : c’est sa faute ! Vraiment ? N’est-ce pas ta faute et la mienne pour autant que nous acceptons, bouche cousue, les systèmes économiques qui nous dévorent car ils ont leur propre impulsion !

Et le témoignage de celles et ceux qui se réclament explicitement des valeurs chrétiennes dans le cadre institutionnel ?

Le pasteur, évêque ou pape :

A Genève, Pierre Farine, évêque, connaît-il par nom les indignés des Bastions ? Si oui, merci ; si non, pourquoi non ? C’est quoi, la Mission d’un pasteur ? De plus la Conférences des évêque encouragent l'engagement politique: voir Evêques suisses et politique, 1er août 2011.

A Rome, le pasteur pape: il a dû les voir,  les indignée campés proches du petit Jésus de la crèche sur la Place Saint Pierre, là  où il est venu prier le petit Jésus… c’aurait été un témoignage-choc et évangélique s’il était venu prier avec les indignés alors que la police Italienne avec les gendarmes du Vatican les expulsaient sous son regard de Père et Pasteur ? Lui qui est le chef du Vatican et de l'Église universelle ?

Voir le blog de Pascal Décaillet : un petite lumière réconfortante !   Merci.

Équivoque, ahurissant, impénétrable notre petit monde : au fond de notre cœur nous savons très bien ce que nous pouvons faire pour être digne de notre créateur :  Et Gaudium et Spes (Joie et Espérance, Vatican II) le dit magnifiquement, lisez le court par au chapitre 16 : Au fond du cœur de chaque homme…

 

20:38 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : tribune | |  Facebook | | | |

Commentaires

Touchée. Merci.

Écrit par : Jack_line | 08/02/2012

Un tout chaud merci, Claire-Marie, pour votre indignation qui vient du fond du coeur et qui sonne si juste!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08/02/2012

merci soeur claire-marie d'exister et de dire les choses

Écrit par : frédéric | 08/02/2012

Les commentaires sont fermés.