10/12/2011

Avent 2011: 3ème dimanche


images?q=tbn:ANd9GcQvnlpcw7Lq0oJv0aO3_OA0q_cRyN6Zce8ncDZjLAsfuQbLBAwCaA« Envoyé pour porter la Bonne Nouvelle aux pauvres »  Luc 4:18

Ce que raconte l'Evangile est aussi pertinent: par exemple Saint Luc dit que Jésus fut l'hôte du chef des collecteurs d'impôts,  Zachée, et que la famille aisée de Lazare faisait partie de ses amis; que Jésus se laissa oindre avec des huiles rares et précieuses... mais ceci ne signifie pas du tout que Jésus était indifférent à la réalité sociale et politique de son temps et qu'il voyait les autres choses d'un regard indifférent!

Jésus était profondément conscient qu'il était l'envoyé de Dieu aux pauvres d'abord. Son œuvre consistait à leur annoncer la Bonne Nouvelle (Isaïe 61.1 et Luc 4:18). Il avait une conscience profonde de la tâche à accomplir et cela aiguisait son regard sur le monde : il voyait le chômeur avec sa main desséchée, il voyait la femme courbée, il entendait le cri de l'aveugle Bartimée, il  pressentait la souffrance de la femme affligée depuis douze ans d'une perte de sang, alors qu'elle tentait de toucher l'ourlet de son vêtement...

Dans son œuvre de libération des pauvres, Jésus se sentait porté par le Dieu d'Israël qui « avait vu l'affliction de son peuple en Égypte et entendu leur cri  sous les coups des oppresseurs. » Exode 3 : 7 Les paroles de vie et les prophètes inspiraient Jésus à tel point qu'il se savait être l'envoyé du Dieu des veuves et des orphelins,  du Dieu des incapables, des faibles, des ignorants, des persécutés, des pauvres.  Non pas que les petites gens fussent moralement meilleures que les riches, mais tout simplement parce que son cœur battait pour eux.

L'option préférentielle pour les pauvres ne devrait-elle pas être, en fait, la caractéristique et le défi de celles et de ceux qui se réclament du Messie Jésus?

Hermann-Josef Venetz

Traduction: Claire-Marie

Avec l’aimable permission de l’auteur

16:01 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : venetz | |  Facebook | | | |

Commentaires

N'oublions pas que les soit disant texte saint ne sont que des écrits fait par l'homme pour l'homme et comme par hasard il s'agissait de l'élites de l'époque.
Comment après toutes ces guerres et atrocité sous le couvert d'un hypothétique dieux, peut-ont accorder du crédit à ces religions qui font plus de mal que de bien.
Depuis toujours les technocrates ont compris le besoin qu'à l'humain de croire et en cela ils ont trouver un excellent moyen de maitriser les peuples non éclairés.
Ayons plus le sens de la vie que de la croyance aveugle...

Écrit par : christine | 11/12/2011

Merci, d'où le mot "soit disant" et je relève: "Ayons plus le sens de la vie que de la croyance aveugle..."
amitié
claire-marie

Écrit par : cmj | 11/12/2011

@Christine,vous n'avez pas entièrement tort mais alors comment doit -on nommer cette obéissance aveugle justement décrétée par de nombreux internautes obéissant au doigt et à l'oeil à un ordinateur qui ira même jusqu'à lui demander s'il faut supprimer ceci ou cela,ensuite on s'étonne du monde de tueurs en toujours plus grand nombre?
le mot religion signifiant relier à ,on sait qu'en cette semaine une décision a été prise par certaines églises pour prier afin de détruire justement l'emprise du monde informatisé qui lui n'aura bientot plus rien à envier à certaines obédiances sectaires pour conduire de nombreux jeunes et moins jeunes au suicide collectif

Écrit par : lovsmeralda | 11/12/2011

Les commentaires sont fermés.