25/03/2011

GIOTTO à côté de la plaque

 

Dans la cuisine

Marie parle de son expérience

 

Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu

dans une ville de Galilée appelée Nazareth,…selon Luc 1 :26

 

giotto100.JPG



« Giotto est à côté de la plaque.

Je n’étais pas à genoux sur un coussin de satin rouge

La tête inclinée dans un rayon de lumière. Non.

 

En fait

Je rentrais du puits

La lourde cruche

M’a fait basculer

Contre le coin de la table,

Renversant la précieuse eau

Sur le sol en voulant simplement

la déposer là.



Accroupie

Serpillière en mains

J'essuyais l’eau.



Je trésaillis

A la soudaine clarté matinale et chaude

Comme si quelqu’un avait poussé

La porte au soleil levant

 

Serpillière en mains

cheveux épars sur mon visage

Je me retournai pour voir l’intrus

Inattendu


Mais je n’ai vu qu'une lumière éclatante

contre le mur.


images (28).jpg

 

Une voix.

Tu auras un petit garçon

Le Fils du Très Haut

Sauveur d’Israël.

 

J’avais peur.

 

La porte s’est refermée

Et j’ai laissé tomber

par terre

la serpillière. »

Copie de images.jpg

(Ma traduction libre du poème de Killian McDonnell

moine bénédictin. Cliquez sur « blog english » pour le texte anglais)

 

15:40 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : annonciation | |  Facebook | | | |

Commentaires

Magnifique humour d'une vision et d'une profondeur céleste remarquable. Cet article est une bénédiction en soi. Le vrai sens de la religion, de toutes les religions du monde, mis en évidence par ces images d'une douceur et d'une lumière onctueuse. Chère Soeur, c'est le Japon qui renaît, le peuple de Libye qui redevient libre, l'enfant foi qui va apporter la bonne nouvelle au monde entier.

Excellente journée à vous, chère Claire-Marie. J'aimerais que des millions de personnes dans le monde lisent ce billet et en comprennent le sens spirituel si dense et profond.

Écrit par : pachakmac | 26/03/2011

Merci, Ami, courage à nous tous, à vous Pachakmac et bon weekend!
claire-marie

Écrit par : cmj | 26/03/2011

Les commentaires sont fermés.