13/04/2010

INTERVIEW

 

 

fleur-jaune-soleil.jpg


Soeur Marie-Gabrielle

 

INTERVIEW | Abbesse du seul monastère du canton de Vaud, celui de Sainte-Claire, à Jongny, Sœur Marie-Gabrielle souhaite l’abolition du célibat des prêtres.

 

http://www.24heures.ch/vaud-regions/actu/soeur-marie-gabrielle-aimerais-eglise-dise-simplement-peche-2010-04-11

http://www.info.rsr.ch/fr/news/Soeur_Marie_Gabrielle_cesser_le_culte_du_secret.html?siteSect=2010&sid=11955907&cKey=1271066293000

http://www.info.rsr.ch/fr/.../Soeur_Marie_Gabrielle_cesser_le_culte_du_secret.html?...

Merci à Francine Brunschwig pour cette excellente interview

12.04.2010 | 00:03

 

Sœur Marie-Gabrielle : «J’aimerais que mon Eglise dise simplement: nous avons péché»

 

J’ai la grande chance d’être abonnée à 24 Heures, ne serait-ce que pour l’interview publiée hier, le 12.04.2010.

 

Il aurait suffit, il suffirait de peu pour mettre au clair les gens qui constituent l’Eglise de la base, confrontée au pitoyable comportement de l’Institution, qui tente à tout prix de sauver la face plutôt que de se montrer telle quelle. Sœur Marie Gabrielle, à Jongny, l’a dit avec une intelligente lucidité : je me permets de citer ce qui suit et que vous trouvez à l’adresse de 24 Heures. C'est la dernière rponse à la dernière question:

 

Qu’attendez-vous de votre Eglise en ce moment? (F.B.)


– Qu’elle se débarrasse du culte du secret, ce qu’elle est d’ailleurs en train de faire. Nous devons nous battre pour que justice soit faite. Le goût du secret constitue un problème de toute la société, dont les hommes d’Eglise font partie. J’aimerais aussi que lorsque mon Eglise est attaquée, elle ne tente pas de se justifier, de s’expliquer, mais qu’elle dise simplement: Oui, nous avons péché, mais nous allons réparer, revenir à l’essentiel de ce que nous comprenons de l’Evangile, soit la relation, le respect de l’autre, le partage du pain. Mais je demande aussi aux autres, aux médias notamment, de ne pas s’acharner. Je perçois de la malveillance, comme une volonté d’achever un malade.

 

Je suis heureuse d’insérer ce précieux billet de Sœur Marie Gabrielle suite à ce que dit le professeur Hermann-Josef Venetz dans le billet « Méditation dominicale » de dimanche passé.

 

J’ai rencontré par ici aujourd’hui des gens aux sourires épanouis. Dans un soupir de soulagement : quelqu’un vient de me dire : « Enfin un peu de courage ! » Pour ma part, je crois, qu’en notre cœur, nous ne nous débarrasserons pas si facilement du virus de la « trouillardise »; il faut beaucoup d’exercices pour y arriver, il faut aussi, comme le dit si bien Albert Nolan dans « Suivre Jésus aujourd’hui » (Cerf 2009) « Etre  prêt à perdre sa bonne renommée ». Mais la « bonne renommée » de quiconque, y compris celle de l’institution ecclésiastique n’y gagnerait-elle pas si elle disait, comme le souhaite Sr Marie Gabrielle : 1644415328.jpg« Nous avons péché ». Mais sans y être contraint ! Il ne s'agit pas tellement de mots, il s'agit du comportement. Quelle hypocrisie qu’une réputation de « sainteté » assise sur des dissimulations en chaînes ! On fait si souvent « Comme si » ! Ce cher Luc (12 :2) rapporte que Jésus a dit : « Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert,, ni de secret qui ne doive être connu. » Je me demande bien ce que Jésus a voulu dire par ça ???

 

23:42 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gabrielle | |  Facebook | | | |

Commentaires

Oui, Yann, je suis d'accord avec vous et c'est le moment de regarder le soleil levant, la mer, L'Esprit qui souffle où il veut, en vous, certainement, en moi, itou. J'ai cherché ce que pouvait être "VIRGINIA MOLLENKOT, "DIEU au féminin"", et je vois que c'est ouvert sur l'humain. Simplement. Ceux de la base, c'est ça la communauté. Je commence à croire que nous gaspillons notre énergie à nous soucier d'un échafaudage ecclésiastique croulant simplement parce que les racines bougent! Les vacances approchent et j'ai tellement envie d'une étendue d'eau, d'un ruisseau, d'un lac pour aller sur les traces de "Jonathan Livingston Seagul" vers l'amour qui nous a fait naître.
avec mon amitié
claire marie

Écrit par : cmj | 14/04/2010

Les commentaires sont fermés.