01/07/2009

Prière du soir avant ce premier juillet 2009

 

PE0066558.JPG

Je contemple le globe et ses habitants

Quand je contemple mon petit globe dans la prière chaque matin et chaque soir, je peux voir les terriens, des hommes, des femmes, des enfants qui vivent dans leur humble chaumière paysanne au bord du Doubs, dans mon Jura natal par exemple, je les connais par nom, les morts et les vivants et je suis proche d'eux, de tel et tel et de tel et tel et de tel et tel; ou encore mes amis, confrères et consœurs sud africains au bord du fleuve Vaal, ou dans le semi-désert du Transvaal du nord et j'y trouve Jérémie et Rita, et Magui et surtout mes petits Bonsaïs... des orphelins sidéens, chefs de famille !

Je tourne un peu le globe sur son axe et je me trouve face aux deux Amériques... et aux Américains, je tourne un peu et voici les Asiatiques, les Roumains, les Serbes, les Croates, les Kossovars, les Sri Lankais, les Afghans, les Libanais et les Syriens et les Algériens, et Oh ! Les Turcs, et ceux et celles de la région des Grands Lacs dans des régions où « The War Lords » (les seigneurs de la guerre) forment des enfants soldats qui tuent par obéissance aux Seigneurs et dans l’intérêt des faiseurs d’armes ! Nos réfugiés en savent quelque chose : l’un d'eux, africain, dont j’ai le nom et qui a été expulsé de Suisse, me disait : « mais Claire-Marie, tant qu’on nous met des (rifles) armes dans les mains, on est bien obligé de les utiliser !!! » Où est-il aujourd’hui ?

J’arrive au bord du Léman à Lausanne, et par ici je sens dans ma peau l'épaisseur de l'humain et de l'humanité car, dans l'aujourd'hui de ma vie, j’ai ce canton de Vaud dans ma peau. Je me demande pourquoi ? Et que dire de la Gruyère ?

Lyôba, lyôba, por aryâ (bis).
Vinyidè totè, byantsè, nêre,
Rodzè, mothêlè, dzouvenè ôtrè,

Lè chenayirè van lè premirè,
Lè totè nêrè van lè dêrêrè

Les vaches de toutes les couleurs forment une société unie en montant vers l’alpage, mais attention, même là, la hiérarchie existe car : les sonnaillères vont les premières et les toutes noires vont les dernières… Lyôba…

La mappemonde pivote un peu, et ma prière pivote avec. Toi, qui n’es qu’AMOUR, « tu désires que je m’aime moi-même et que j’aime mon prochain comme je m’aime » (Mc 12,29-31). Jésus, tu n’as pas sonnaillé cette loi du Léviticus (Lv 19,18) tu l’as vécue, tout simplement. Tu es conscient que tous les humains ont soif de bonheur puisque c’est leur raison d’être !

Ayant réfléchi sur l’actualité, m’étant énervée à subir le télé journal de 19h30 avec d’autres spectateurs, je regarde intensément cette planète d’humains, et  j'y cherche des gens heureux... Si j'en trouve, je leur demanderai le secret de leur bonheur...


07:23 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Chère Claire-Marie
Ici une vidéo bonheur
http://phoenix888.over-blog.com/article-33315202.html
avec amitiés, AM

Écrit par : Anne-Marie | 03/07/2009

Les commentaires sont fermés.