23/06/2009

Canton du Jura

 

J'ai habité plus de 10 ans à Delémont, à la rue du 23 juin, 16, juste au-dessus d'une boutique qui, en ces années-là, s'appelait: « C'est arrivé demain ». Ma tâche était de coordonner les organisations et groupes qui travaillaient avec les demandeurs d'asile. Entre 1983 et 1994 ou 1995!

 

Aujourd'hui 23 juin 2009, je prie pour les Jurassiens et les Jurassiennes. C'est le 35ème anniversaire de ce 23ème canton suisse (plébiscite en 1974 et création de la république en1978).

Le Quotidien jurassien publie l'éditorial de l'ancien rédacteur en chef, Pierre-André Chapatte:

http://www.lqj.ch/content/index.php?option=com_content&task=view&id=10137&Itemid=71

Ce 23 juin 2009 est particulier. Il se situe à un moment charnière de la Question jurassienne. L’Assemblée interjurassienne a déposé le 4 mai dernier son «rapport final sur l’avenir institutionnel de la région jurassienne». Les Gouvernements jurassien et bernois ont depuis lors un délai de six mois pour donner suite aux propositions de l’Assemblée interjurassienne et pour apprécier «en temps voulu l’opportunité et les modalités d’une éventuelle consultation populaire»....


A lire:

867-8.jpg

La réflexion ci-dessous date de 5 ans et elle se trouve aussi à l'adresse ci-dessous:

 

mercredi, juin 23, 2004 (http://katutura.blogspot.com/2004_06_01_archive.html)

Le canton du Jura, ou l'insolence victorieuse

beguelin_petit.jpg

Roland Béguelin avait osé rêver:

Trente ans d'indépendance pour le Jura

Depuis quelques temps les média se sont penchés sur l'histoire
de ce minuscule canton afin, je pense, de se préparer,
et de préparer les spectateurs et les auditeurs
à la célébration d'aujourd'hui.

J'avais parfois l'impression que ni les journalistes des journaux
ni ceux de la radio ne savaient trop ce qu'il en était.
D'où vient-il
"ce petit coin de terre qui nous vit naître"?
D'où tient-il sa combativité et sa force politique face à l'ours
et aux ours de tous bords actuels? Cette force d'âme, c'est quoi?"

 

Les paysans et les poètes auraient pu répondre adéquatement!
Autrement!

Le Forum (RSR 1ère) de ce soir, à Porrentruy, était une catastrophe!
Du bruit, du brouhaha, du bla bla bla, des ministres pontifiant
d'une voix "pontificale" justement et des gens interviewés
qui ne s'entendaient pas et que personne n'entendait!



On essayait alors, en deux temps trois mouvements
d'aborder "très rapidement" la question de la
"réunification du nord et du sud".
S'attendre à des réponses instantanées était mal connaître
les jurassiens qui sont des gens réfléchis!
Pourquoi n'avoir pas parlé avec des ouvriers, des paysans,
des employés, des badauds jurassiens? Des poètes, des philosophes,
des rêveurs? Des révolutionnaires peut-être?
Ceci dit, en ce soir de célébration, je dis: Jura te t'aime!

Ce n'est pas tant les structures d'un canton qui m'intéressent,
ni cette pyramide où le bruit du sommet étouffe la voix des racines!
C'est bien plutôt l'âme de ce peuple frontalier qui se fout
des frontières imposées… de toutes sortes!
C'est l'âme de cette région qui m'attise et m'anime aujourd'hui
encore plus que hier, et demain plus qu'aujourd'hui:

Mon vallon s’ouvre comme un nid -
Devant le ciel de mon pays -
Les maisons blanches du village
Semblent rire dans le feuillage.

Ecoute - Ecoute - L’âme du Jura
Elle est là - Elle est là - L’âme de mon pays

 

 

 

22:32 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jura | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.