03/08/2008

Méditation dominicale

 

child%20praying.jpg

 

 

Unie dans un moment d’intimité à Jésus au désert, je suis unie à l’Univers.

«Dieu immanent, il est un avec l’univers, en même, parce que Dieu est le SELF, le Créateur de l’Univers, Il le transcende ! Il transcende tout ce à quoi on peut penser et qui constitue l’Univers. Les mots nous manquent. » (Jésus today, Albert Nolan, page 179, ma traduction).

« Il n'y a pas, concrètement, de la Matière et de l'Esprit: mais il existe seulement de la Matière devenant Esprit ». in

« Le phénomène humain » par Pierre Teilhard de Chardin (Poche - 1 février 1970)

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme
Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ? »
<
livre III, ii, Milly, ou la Terre natale, p.392>

« Vous êtes un enfant de l'univers, pas
moins que les arbres et les étoiles vous avez le droit d'être ici. Et qu'il vous soit clair ou non, l'univers se déroule sans doute comme il le devrait. »

  (Texte anglais : Desiderata,  supposé être écrit par en 1927 par Max Ehrmann (1872-1945).

La méditation nous aide, je crois, à prendre conscience que nous existons unis à tout ce qui est Univers. Pour moi, j’ai parfois conscience de la souffrance « de l’espèce humaine » (pour me restreindre aux humains) dans sa totalité insupportable ayant fait l’expérience de la souffrance d’un seul être bien-aimé, faisant marginalement l’expérience de la souffrance cruellement  injuste de millions de personnes proches ou lointaines…souffrance de mon impuissance, mes limites. J’ai aussi conscience du bonheur, de la joie, de la beauté profonde  de la création et des créatures qui nous habitent. Et de l’entre deux. Ou des deux liés comme la serrure et la clé peut-être.

Jésus, l’homme parfaitement humain est tiraillé à mort entre ces apparentes contradictions ! Lui, cependant, je sais, est la SOLUTION puisque « il attire tout à LUI »  (Jean 12 :32).

Méditer, je croix, c’est rester avec Jésus, le temps que je peux, à cette « croisée », cette espèce de faille qui nous défie : avec Jésus, nous sommes en train de prendre part au « développement de l’Univers ». Un mystère qui nous dépasse, qui nous émerveille !

child2222.jpgCe matin à la Radio suisse romande la Première, j’ai entendu la trop courte présentation de « Wall E », un film d’animation quasi sans dialogues, réalisé par le réalisateur Andrew Stanton. J’ai cherché un peu d’information,  entre autres, j’ai trouvé dans le journal « LA CROIX  par Stéphane Dreyfus :
"Une part de la très grande beauté du film réside dans l’économie de dialogues. (…) Mais ce qui pourrait bien faire de Wall-E un futur
classique, c’est sa puissance symbolique et sa charge critique. Surconsommation, pollution, illusion technologique et repli sur soi sont autant de thèmes attaqués de front."

« Attaqué de front » par qui ? Par un adorable petit robot nettoyeur d’ordures ! Il paraît que « on ressort de là (du film) délicieusement diverti et interpellé comme rarement sur le sort de l’humanité. Sans avoir jamais senti la leçon passer."

Je n’ai pas vu « Wall E » mais j’espère bien une fois, le voir ! Wall E joue avec des chenilles, il est triste parmi les détritus, les déchets, les nôtres, qui débordent des poubelles, il doit nettoyer, c’est monotone, répétitif, ad infinitum, il se demande à quoi ça sert (parfois comme moi), et surtout, Wall E se sent seul ! Se sentir seul signifie que quelqu’un existe ! Voilà qu’apparaît Eve. Et Eve partage avec Wall E l’inaccessible rêve ! Le bonheur, c’est-à-dire un SENS à sa vie de nettoyeur de rue ! Il a une raison de vivre, de continuer sa Mission de purifier la planète de nos saletés, bouts de cigarettes, détritus, ordures quoi ! Même si ça doit durer 700 ans ! Il n’est pas seul. Wall E devient conscient de son âme !

Les faiseurs d’ordures ont-ils/elles perdu leur âme ! « L’absence d’âme qui nous rend capable de faire ce que nous faisons à notre Planète ? Le cinéma sauve l'âme qui sauve la planète! Qui a dit que les histoires étaient une perte de temps ? »

« Alors évidemment, dit une commentatrice de cinéma, un robot garant de la survie de l'humanité cela peut sembler bizarre »… quoique

Je reste tranquillement consciente de l’intimité de ce moment de méditation avec Jésus. Je sais qu’Il ne m’en veut pas du tout d’avoir eu une distraction comme disait les maîtres spirituels il y a longtemps. Wall E faisant partie de l’Univers, pourquoi pas?

10:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.